A+ A-

FAQ

Retrouvez ici les questions fréquemment posées et les réponses apportées par nos assistants sociaux.

N’hésitez pas à nous envoyer des questions, nous nous efforcerons de vous répondre.

Qu'est que la MDPH ?

La Maison Départementale des Personnes Handicapées traite les dossiers qui lui sont adressées pour répondre aux besoins liés au handicap ; pour une première demande mais aussi pour un renouvellement, de préférence 6 mois avant la date échéance afin d’éviter une rupture de droit, ou pour un réexamen si la situation le nécessite (exemple : réorientation vers un établissement ou service mieux adapté à la prise en charge…).

Quel est le public accueilli en foyer d'hébergement ?

Le foyer d’hébergement accueille des personnes déficientes intellectuelles hommes ou femmes à partir de 20ans, sur orientation de la CDAPH de type « foyer d’hébergement».

Il s’agit de personnes originaires du Cambrésis ou des cantons limitrophes qui sont aptes, ou ont été aptes à exercer une activité professionnelle en ESAT ou en milieu ordinaire.Les personnes travaillant à temps partiel en ESAT, en raison d’une diminution de leurs capacités professionnelles ou ayant quitté le milieu professionnel, peuvent également être accueillies au Centre d’Habitat (personnes vieillissantes ou retraitées par exemple).

Ne peuvent être admises, les personnes:

  •  Ayant une orientation Maison d’Accueil Spécialisée ou Foyer d’Accueil Médicalisé
  •  Souffrant de maladies mentales graves
  • Atteintes de troubles importants du comportement
  • Épileptiques graves non stabilisés
  • Grabataires

Quelle est la procédure d'admission en foyers d'hébergement ?

A partir d’une notification de la CDAPH mentionnant une orientation en « foyer d’hébergement », la personne concernée et/ou son représentant légal sollicite une admission auprès de l’établissement.

 Un premier contact est fixé entre la personne, son représentant légal et les responsables du Centre d’Habitat pour présenter l’établissement, ses modalités d’accueil et son fonctionnement.

Il est demandé aux responsables légaux de confirmer la demande par écrit.

Un entretien est alors prévu entre la personne, son responsable légal et le médecin psychiatre de l’établissement chargé de remettre un avis technique sur l’accueil de la personne.

Une ou plusieurs rencontres sont planifiées pour que la personne puisse découvrir le fonctionnement du foyer d’hébergement.

L’admission ne pourra être effective qu’après accord de la direction. Si toutefois l’intéressé et/ou son représentant légal refusent la place proposée, il leur sera demandé de le préciser par écrit.

Quelles sont les conditions d'hébergement en Centre d'Habitat ?

La participation aux frais d’hébergement :

Le prix de journée de l’établissement est fixé par le Président du Conseil Général conformément à la réglementation en vigueur dans le Département.

Selon les revenus personnels des résidants et en vertu des lois et règlements en vigueur, ils sont tenus de participer financièrement au coût des prestations fournies.

Le prix de journée est dû par le résidant sauf lorsque celui-ci bénéficie de l’aide sociale du Département ; Dans ce cas, il assure une contribution mensuelle en fonction de ses revenus réels et dans les limites et conditions fixés par le règlement d’aide sociale du Département d’origine.

 

Les retours famille :

Pour les retours en famille, l’établissement doit être prévenu à l’avance, afin de prendre les meilleures dispositions en matière d’organisation pour les autres résidants (effectifs repas, sorties…).

L’établissement étant en fonctionnement permanent, la présence des résidants est également permanente. Toutefois il est possible d’envisager des absences de l’établissement de moins de 72h (retour week-end) et d’autres absences pour convenance personnelle dans une limite qui ne peut excéder 35 jours par an.

Les absences pour convenance personnelle s’organisent selon les souhaits du résidant, de la famille et en concertation avec l’établissement.

 

L’argent de poche :

L’argent de poche doit permettre aux résidants de participer aux activités proposées ainsi qu’à la réalisation des petites dépenses courantes (cigarettes, friandises, sorties, etc…).

Cet argent peut être déposé contre un reçu aux bureaux du Centre d’Habitat. Le montant utile est fixé en accord avec le représentant légal en fonction des besoins de la personne.

 

Les sorties, Les loisirs :

Le week-end ou le soir après l’ESAT, des activités sont proposées par l’établissement ainsi que des adhésions à des associations extérieures que les résidants auront préalablement choisies (sports divers, chorale, expression corporelle, boules lyonnaises, aquagym, équitation…).

 

Les vacances :

Les résidants bénéficient de vacances qui peuvent être organisées chaque année par l’établissement, lors de la période des congés payés.

La période, la durée, le lieu sont portés à la connaissance des familles et des représentants légaux.

Le Conseil Général donne-t-il des aides ?

Une demande de prise en charge des frais d’hébergement au titre de l’aide sociale doit être effectuée auprès du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), ou à défaut à la mairie du dernier lieu de résidence du demandeur.

Cette aide est accordée dans certaines conditions, notamment de ressources. Elle prend en charge les frais d’hébergement et d’entretien que la personne ne peut assumer avec ses seules ressources personnelles.

Le CCAS est chargé d’établir le dossier, rassembler les pièces utiles et transmettre le dossier au Conseil Général. Ce sont ses services qui instruisent la demande et qui notifient la décision d’admission, ou non, à l’aide sociale.

L'aide au logement est-elle envisageable dans une structure d'hébergement ?

Un dossier de demande d’aide au logement peut être adressé à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). L’établissement perçoit directement cette aide.

Quelles sont les démarches pour travailler en ESAT ?

Une inscription en liste d’attente via le SISEP (Service d’Insertion Sociale et Professionnelle) est nécessaire pour un accompagnement professionnelle afin d’entrée en ESAT ou en milieu ordinaire.

Quelles sont les activités proposées en ESAT ?

L’ESAT «Les Ateliers les Hauts de l’Escaut» propose les activités blanchisserie, repasserie, espaces verts, floriculture, mécanique, conditionnement……

Quelles sont les accompagnements proposés

Les accompagnements possibles sont professionnels, éducatifs et médico-sociaux.

L'ESAT travaille-t-il avec d'autres établissements?

Oui, avec les foyers d’hébergements et foyers logements mais aussi avec les services en milieu ouvert : SAVS, SAF, SAAP.